Bourges patrimoine

Pour en savoir plus…

Sur Internet, on peut consulter les pages consacrées au palais Jacques-Cœur sur :

le site du Centre des monuments nationaux :

http://palais-jacques-coeur.monuments-nationaux.fr

le site de la ville de Bourges :

http://www.bourges-tourisme.com/bourges-tourisme-56_le-palais-jacques-cœur.html

le site de l’office du tourisme de Bourges :

http://www.ville-bourges.fr/patrimoine/palais-jacques-coeur.php

Parallèlement à ces sites officiels, on peut compléter ces informations en consultant des sites créés par des passionnés d’histoire et du patrimoine :

le site animé par l’historien local Roland Narboux :

http://encyclopedie.bourges.net/palaisjacquescoeur.htm

le site de l’association « Les amis de Jacques Cœur » :

http://jacques-coeur.bourges.net/index.html

et notamment les pages consacrées à la grant’maison :

http://jacques-coeur.bourges.net/palais1.htm

On peut également consulter le site consacré à la promotion du tourisme en Indre-et-Loire, qui évoque les monuments majeurs de la région Centre :

http://www.37-online.net/chateaux/bourges.html

En matière de références bibliographiques, de nombreux ouvrages ont été écrits sur le personnage de Jacques Cœur. Parmi les plus récents, on peut citer deux références sérieuses, et représentatives de deux thèses différentes sur le personnage et la vie de Jacques Cœur :

Jacques HEERS, Jacques Cœur, Paris, Perrin, 1997 (réedité en 2008).

Jacques Heers lit l’ascension et la chute de Jacques Cœur à la lumière de sa carrière auprès du roi Charles VII.

Michel MOLLAT, Jacques Cœur ou L’esprit d’entreprise au XVe siècle, Paris, Aubier, 1988.

Pour Michel Mollat, Jacques Cœur est avant tout un autodidacte, un homme qui s’est construit en tant qu’entrepreneur privé, qui doit son ascension et sa fortune à son sens des affaires et à son esprit d’entreprise.

Sur le palais Jacques-Cœur en lui-même, on peut lire :

Jean-Yves RIBAULT (2001), Le palais Jacques-Cœur, Paris, Monum/Éditions du patrimoine.

Jean-Marie JENN (1999), Le Palais Jacques-Cœur, Rennes, Ouest-France/Caisse nationale des monuments historiques et des sites.

« Bourges », Archeologia (janvier 1996), Hors-Série n°7, Paris/Dijon, Éditions Faton.

Jean FAVIÈRE (1992), L’hôtel de Jacques Cœur à Bourges, Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Picard. (d’après une première édition en 1970 : Jean Favière, Le Palais Jacques Cœur, Bourges, Desquand.)